Bill Gates et plusieurs géants de l’informatique qui financent l’énergie verte

De nombreux milliardaires de la high-tech se sont lancés dans le combat contre le réchauffement climatique. En effet, ils ont décidé d’investir de leur fortune personnelle dans les technologies à énergie verte. Cela représente un investissement à plusieurs milliards de dollars. Bill Gates, co-fondateur de Microsoft avait déjà annoncé publiquement en 2015 qu’il allait consacrer un milliard de sa fortune aux cleantech.

Breakthrough Energy Ventures

Le Breakthrough Energy Venture ou BEV rassemble un groupe d’investisseurs qui ont choisi de travailler ensemble dans un nouveau fonds d’investissement. Ils veulent ce fonds patient, flexible et engagé à l’égard des principes de Breakthrough Energy Coalition.

 Ses investisseurs comptent des noms comme le PDG de Facebook Mark Zuckerberg, le créateur de la marque Virgin Richard Branson, le fondateur d’Amazon Jeff Bezos, le financier philanthrope George Soros et Jack Ma, le PDG d’Alibaba Group. Le magazine Forbes estime la fortune de ce groupe à près de 170 milliards de dollars.

Pour la production d’une énergie propre

Bill Gates, président de la BEV est convaincu que les cleantech, censées rendre les énergies carbonées obsolètes, ne connaitront leur essor quand dans cinq ans. De plus, pour développer leur projet, ces cleantech ont besoin d’importants capitaux. Il a également souligné que les financements publics ne sont pas suffisants pour pouvoir bénéficier d’une énergie renouvelable, propre et bon marché. C’est la raison pour laquelle, il a décidé de créer la BEV.

En tant que fond, la BEV financera les recherches sur les énergies renouvelables portant sur la construction, l’agriculture, la production électrique, le secteur du transport et les activités manufacturières. Le BEV a d’ailleurs précisé sur son site internet : « Nous investirons dans les technologies qui ont le potentiel de réduire les émissions de gaz à effet de serre d’au moins une demi-gigatonne. »